Articles

Affichage des articles du 2013

Happiness therapy

Image
Il aime les trompettes, les tambours et les violons. Ses chansons sont gothiques, romantiques, épiques et ludiques. Ça file à mille à l'heure, ça donne la pêche, ça pousse à fermer les yeux et à partir dans le ciel, sur la mer, très loin... vers le pays des contes. Ca fait rêver.

Dans son premier album "The golden age" sorti le 18 mars dernier,  Woodkid, le prodige touche à tout, français de Brooklyn enchante autant qu'il emporte. Au fil des 14 chansons, il passe de l'humour à la tendresse, de l'euphorie à la nostalgie, jouant abilement de sa voix éraillée. Une voix si touchante lorsqu'il s'essaie à une ballade. Est ce une conséquence de ses excès? Trop chanté? Trop fumé? Trop veillé? ou bien est-ce la voix de son coeur à nu qui simplement nous parle.

Dans "I love you", Woodkid ose jouer avec les paradoxes : l'histoire triste d'un mystique transi que son être suprème ne regarde même pas ! Le tout orchestré sur un rythme délirant des an…